Navigation Menu+

Qu’est-ce qu’un jardin du souvenir ?

Qu’est-ce qu’un jardin du souvenir ?

Il est du devoir des proches du défunt de respecter les volontés de ce dernier qui sont consignées dans son testament. A-t-il demandé à être enterré ou incinéré? Peu importe la technique funéraire qu’il a choisi, il est important de la suivre. S’il a demandé à être incinéré, savons-nous où est-ce que nous allons déposer ses cendres? En général, on dépose les cendres du défunt dans le jardin du souvenir. Ou bien, ils peuvent également disperser les cendres dans la nature. Mais qu’est-ce que le jardin du souvenir exactement ?

Définition du jardin du souvenir

Un cimetière est un lieu où l’on dépose les corps, où on les enterrent. Le jardin du souvenir est un peu semblable à cela, sauf qu’il n’y a pas de corps déposés mais des cendres. En effet, le jardin du souvenir est un espace où on disperse les cendres de notre cher disparu.

Il s’agit d’un aménagement cinéraire collectif. Donc tout le monde peut y disperser les cendres de son défunt. C’est cependant l’organisateur du défunt qui va se voir confier l’urne cinéraire. Ensuite, c’est un membre de la famille qui va disperser avec dignité les cendres dans le jardin du souvenir. Il s’agit également d’un lieu où beaucoup viennent se recueillir.

Les éléments importants à connaître

Pour disperser les cendres dans le jardin du souvenir, il suffit de faire une demande à la mairie de la commune et de payer une petite somme entre 50 à 100 euros. Notons que le jardin du souvenir est dans les normes. On peut demander à des groupes spécialisés dans le domaine de créer une stèle ou une plaque d’identité pour notre défunt. On peut demander une stèle selon la forme que nous souhaitons. On peut également demander à créer un jardin du souvenir esthétique.