Navigation Menu+

Comment la science définit-elle la mort ?

Quelle définition scientifique peut-on attriber à la mort?

La mort est un bien grand mot qui a tout un sens. Si l’on devait lui donner une définition exacte, il serait encore possible que l’on puisse dire que ce n’est pas ce qu’on pourrait dire de la mort. La science elle-même est encore incapable de justifier sa signification. Quoi qu’il en soit, la science explique tout de même que la mort est en général l’arrêt des fonctions vitales et biologiques de l’être humain. Il s’agit principalement de l’arrêt d’un organe spécifique du corps humain qu’est le coeur, d’où l’expression arrêt cardiaque qui entraine la mort définitive. Mais ce n’est pas la seule vraie définition de la mort, car un être humain qui se trouve dans un état comateux, qui ne peut pas répondre aux stimulis extérieurs, est aussi considéré comme mort mais son coeur continue à battre. Jusque là alors la science a déjà deux définitions différentes de la mort.

Quelles peuvent être ses autres définitions?

La mort a certainement plusieurs définitions qui sont toutes exactes et qui ont toutes leurs raisons. Si on dit que la mort est la cessation de la vie, on peut prendre cela comme l’arrêt de la respiration proprement dite de l’être humain. La mort, est aussi, d’après des scientifiques, la fin d’une identité. En effet, cela se traduit par la fin d’une personnalité, d’une existence, d’une présence physique. Autrement dit, comme si cette personne est effacée d’une base de données, que tout ce qui la concerne n’est plus. Ainsi, le corps de cette personne n’est plus capable d’activités. Une autre définition de la mort est la fin d’une vie, et le passage vers une autre vie, mais jusqu’à maintenant le sujet reste très délicat car on ne peut toujours pas justifier de la vie après la mort, du moins scientifiquement.